La peinture de façade intelligente purifie les gaz d’échappement présents dans l’air de la ville

La peinture de façade intelligente purifie les gaz d’échappement présents dans l’air de la ville

En ville, la circulation est responsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre. Sources de la pollution de l’air, ils affectent la santé des habitants. Mais qu’en serait-il si le revêtement des façades urbaines pouvait désormais lutter activement contre cette pollution environnementale ? StoColor Photosan, la peinture de façade innovante de Sto, est capable de purifier à elle seule les concentrations d’oxyde d’azote et d’ozone qui se déposent à la surface des façades. Un institut allemand indépendant a récemment effectué des essais pratiques pour examiner le fonctionnement de StoPhotosan. Sto publie ces résultats pour la première fois. En outre, les premiers projets de grande ampleur sont actuellement préparés en Belgique. 

En 2018, des chercheurs ont réalisé plusieurs tests en milieu tant urbain et que citadin pour calculer l’impact de la peinture de façade, sur ordre du service régional pour l'environnement, les mesures et la protection de la nature de Baden-Württemberg. Une habitation moyenne ayant une superficie de façade de 250 m² peinte avec StoColor Photosan neutralise les substances nocives émises par un moteur diesel Euro 6 sur une distance d’environ 25 000 km. Ce faisant, cette habitation purifie les émissions d’environ 1 640 litres de diesel par an, ce qui équivaut à près de 2 kg d’oxyde d’azote. Pour un immeuble d’appartements d’environ 2 300 m², on atteint même les 15 000 litres de diesel par an, soit le contenu d’un petit camion-citerne. « Un représentant parcourt en moyenne une distance d’environ 50 000 km par an en voiture. L’action de deux habitations d’environ 250 m² recouvertes de peinture de façade StoPhotosan suffit donc pour neutraliser ces concentrations d’oxyde d’azote et d’ozone en un an », affirme Alexander Rickert, Product Manager chez Sto. 

Copyright ARTENS@fotolia
Copyright ARTENS@fotolia

La surface photocatalytique de la façade fait le travail 

Issus des gaz d’échappement, les oxydes d’azote se déposent sur la surface photocatalytique de la façade de StoColor Photosan. « Sous l’effet de la lumière, l’oxygène de l’air est activé sur le catalyseur et les oxydes d’azote sont transformés en nitrate non toxique. Ce processus fonctionne à la lumière directe du soleil, mais aussi dans des conditions de luminosité diffuse. Ensuite, ce nitrate se dissout dans l’eau et est emporté par la pluie, grâce à la technologie brevetée Visible Light Catalyst. Cette technologie innovante réduit les particules fines et purifie l’air, garantissant ainsi une diminution constante des substances nocives en ville », poursuit Alexander Rickert.  

Story image

Un investissement unique, une action longue durée  

StoColor Photosan peut être utilisé sur pratiquement toutes les surfaces. « Certes, la surface doit être en bon état, mais StoPhotosan convient parfaitement à tout type de façade. Il va de soi que, comme pour les autres peintures, il convient d’appliquer la peinture dans les règles de l’art. De plus, tout le monde pourra y trouver son bonheur, puisqu’elle se décline en une palette de 180 couleurs », se réjouit-il. Cerise sur le gâteau : un investissement unique suffit pour réduire en permanence les substances nocives. « Comme d’autres types de catalyseurs, l’action de celui-ci ne s’arrête pas. Tant qu’il y a de la peinture et donc des cristaux du catalyseur sur la façade, le processus de purification se poursuit », conclut Alexander Rickert.  

Des projets de grande ampleur en cours de préparation en Belgique 

Cela fait déjà un moment que la peinture de façade fait partie de la gamme de produits de Sto, mais son succès n’a connu un essor que lorsque le débat climatique s’est imposé en début d’année. « Nous constatons un intérêt croissant pour cette peinture de façade, surtout depuis les marches pour le climat et l’attention accrue qu’accordent les médias à ce problème. Il y a quelques années, lors du lancement du produit, tant les particuliers que les entreprises se souciaient peu des particules fines. Nous utilisons déjà StoPhotosan sur plusieurs chantiers à l’étranger, mais nous travaillons actuellement sur un énorme projet d’une grande chaîne de magasins, sur lequel nous communiquerons plus en détail d’ici peu. La superficie de façade de cette chaîne avoisine les 10 000 m², l’impact sera donc considérable », assure monsieur Rickert. D’autres études et mesures sont en cours dans toute l’Europe. Grâce à ces études, Sto espère pouvoir mettre en place à l’avenir d’autres projets de grande envergure et engager une collaboration avec les pouvoirs publics pour le recouvrement des grands bâtiments publics et des tunnels situés à proximité d’axes routiers très fréquentés. 

Astrid Dupuis Project Manager at Two cents

 

 

A propos de Sto

Depuis plus de 60 ans, Sto SA développe et fabrique des produits pour le secteur mondial de la construction. Outre les systèmes d’isolation de façade, on retrouve dans la gamme de produits Sto des peintures de façade, des peintures intérieures, des enduits décoratifs, des revêtements de sols et des systèmes de réparation de béton. En tant que leader technologique, Sto joue un rôle de premier plan en matière de développement avec le lancement régulier de produits innovants et brevetés sur le marché. Plus d’informations sur www.sto.be.

Sto
Z.5 Mollem 43
1730 Asse